Paroles de Pros

Home > Paroles de Pros

Divers points de vue recueillis dans le milieu professionnel :

« Les informaticiens, de par le travail en mode projet, sont appelés à échanger avec de plus en plus d’interlocuteurs. Aujourd’hui, il leur est indispensable d’être à l’écoute des besoins de leurs clients et communiquer avec un auditoire ignorant des techniques informatiques. De plus, pour devenir manager, ils doivent apprendre à négocier et à gérer les conflits. Le métier est en pleine mutation »

« Avoir un dialogue efficace est très important. Par exemple, s’il y a des problèmes de compréhension lors de l’élaboration du cahier des charges, le projet ira moins vite ou dans la mauvaise direction, il coutera aussi plus cher. Il leur faut travailler sur des attitudes, des postures, afin de gagner en cohérence et en efficacité face à leurs interlocuteurs » Sylvie Beaudoin Unilog IT Training.

« Les informaticiens doivent également devenir des pédagogues. On leur demande aujourd’hui de transmettre une expertise très forte à un public de personnes non averties. Cette compétence leur sera utile pour présenter le bon message à leur DG, au directeur financier, au responsable qualité, aux équipes commerciales ou aux utilisateurs. Ils doivent apprendre à communiquer sur le projet et à expliquer le pourquoi plutôt que le comment » Alice Friedel, collège de polytechnique.

« Il y a quelques années, les informaticiens faisaient beaucoup de choses seuls, et n’avaient donc pas à passer le relais. Aujourd’hui, les compétences sont de plus en plus segmentées, le nombre d’interlocuteurs internes et externes croît, alors que les délais sont plus restreints. Chacun doit expliquer ce qu’il fait, le plus rapidement et précisément possible. Par ailleurs, l’utilisateur prend de plus en plus de place dans les projets, et il faut être capable de comprendre ses besoins. Les informaticiens doivent donc savoir communiquer avec les autres. » Jean Louis Foucard, Cegos.

J’apprécie tout particulièrement d’enseigner depuis 2009 au sein des formations du G4 : les promotions sont de petite taille, ce qui garantit une meilleure interactivité, les étudiants sont particulièrement motivés, et prolongent souvent le cours par des questions pertinentes. Je suis d’ailleurs resté en contact avec plusieurs étudiants, qui sollicitent mon avis sur leur orientation professionnelle, une situation technique particulière, … Plus que des cours, je dispense un témoignage sur ma propre expérience professionnelle, que j’émaille de nombreux exemples réels et vécus en entreprise. Claude Leloustre, ancien Président du CLUSIR PACA.